LA PLANETARY DANCE

« Quand un nombre suffisant d’individus s’unissent au rythme d’une pulsation commune,

tourné vers un but commun, une formidable force prend le relais

d’une puissance qui a la capacité de transformer, d’inspirer, de transmettre, de créer et de guérir. »

Anna Halprin

Logo Planetary Dance violet.png
Logo Planetary Dance violet.png
Planetary Dance Bretagne 2015
Planetary Dance Marseille 2020
Planetary Dance Bretagne 2015
1/1

Créée par la chorégraphe californienne Anna Halprin, la Planetary Dance est une danse participative qui prend la forme d'un rituel collectif pour inviter des individus à travers le monde à rejoindre une dance de paix entre eux et avec la Terre. Des Planetary Dance ont eu lieu depuis plus de quarante ans dans plus de 45 pays à travers le monde !

Le caractère simple, accessible et inclusif des activités qui constituent cette danse permet à des personnes de tout horizon, quelque soit leur âge, leur expérience ou leur conditions physique, de se rassembler dans un mandala collectif en mouvement, autour d’une intention commune : créer une communauté éphémère et danser ensemble pour la paix !


Les participants sont invités à courir, trotter, marcher ou simplement se tenir debout dans une série de 3 cercles concentriques, au milieu des 4 directions (nord, sud, est, ouest), au rythme de la pulsation régulière des musiciens et des percussions.

PROCHAINES PLANETARY DANCE

20 JUIN 2021 à LOCMARIAQUER en Bretagne emmené par Marie Motais, cofondatrice de Tamalpa France, et la Cie citoyenne alluna.

31 JUILLET 2021 à MARSEILLE emmené par Nadège Degris, Yoann Boyer et Stéphane Vernier, codirecteurs de Tamalpa France.

Chaque participant est invité à participer en s'engageant dans la danse avec une intention qui lui est chère. Ainsi chacun danse pour quelque chose qui est intimement important pour soi, à la fois personnellement et collectivement. Clamer à voix haute son intention et ainsi la partager avant d'entrer dans la danse permet à tout le monde d'entendre ce qui pousse profondément chaque personne à faire un pas dans cette danse pour commencer à rejoindre ce cercle en mouvement.

Avec chaque participant qui se partage et porte au collectif cette intention qui fait sens pour elle.lui, il se crée une extraordinaire dynamique de liens, de visions, de dédicaces, et de présence.

Et vous, pour qui ou pour quoi danseriez vous ? Voici quelques exemples d'intentions, de dédicaces et de prières, clamées lors de ces Planetary Dances :

  • Je danse pour mon ami qui souffre de depression et pour la guérison de toutes celles et ceux qui en souffrent.

  • Je danse pour celles et ceux qui sont loins de chez eux et pour tous les réfugiés sans foyer pour qu'il leur soit donné un endroit sûr.

  • Je danse pour mon père qui est mort du cancer et pour tous les pères qui se battent pour leur vie.

  • Je danse pour mon enfant et pour que tous les enfants puissent vivre dans un monde de paix.

  • Je danse pour les fleurs sauvages et les animaux et pour le futur de la nature sauvage.

  • Je danse pour ma famille qui est proche des incendies et pour toutes celles et ceux qui sont victimes des désastres naturels.

  • Je danse pour les rivières, les océans et les eaux pour qu'elles redeviennent limpides et nettoyées de toute pollution.

  • Je danse pour mon chat qui est mort du cancer et pour tous nos animaux qui souffrent de maladie.

  • Je danse pour la reconstruction de notre école et pour la santé de tous nos jeunes.

 

LES ORIGINES DE LA PLANETARY DANCE

 

Entre 1979 et 1981, six femmes furent assassinées sur le Mont Tamalpais au nord de San Francisco. Les sentiers largement fréquentés furent fermées par les autorités, privant la communauté de ses espaces de nature, de randonnées et de ressourcement et la laissant face à l’impuissance et la rage devant cette situation.

A la même époque, Anna Halprin et son mari Lawrence Halprin animaient une série d'ateliers, intitulée « A Search for Living Myths and Rituals » dont l'intention était d'explorer les mythes et les rituels contemporains grâce à des explorations de danse, et dans la nature.

Le Mont Tamalpais revint de nombreuses fois dans les retours des participants, les amenant à élaborer un rituel dansé intitulé : Reclaim the Mountain - La reconquête de la montagne, qui se déroula sur plusieurs jours et qui incluait notamment une marche sur les sentiers où ces meurtres avaient eu lieu.

Quelques jours après ce rituel, le meurtrier fut arrêté par les autorités.

In & Out the Mountain Score

Don Jose Mitsuwa, chaman Huichol alors âgé de 109 ans eu vent de cette histoire lors d’une visite auprès d’Anna Halprin. Il lui dit : « Cette montagne est un des lieux le plus sacrés sur Terre. Je crois en ce que vous avez fait mais pour que la purification de la montagne soit une réussite, vous devez y retourner et y danser pour les cinq années à venir. »

 

Ils renouvelèrent alors ce rituel pendant cinq années consécutives, leur permettant à chaque fois d’approfondir leur compréhension et d’élargir leur vision. Et en 1986, ce rituel changea de nom pour devenir Circle of the Earth. Après avoir dansé pour restaurer un peu de paix sur cette montagne, les participants de mirent à danser pour rétablir la santé et la paix sur la planète.

 

Des gens d’Europe, d’Australie, D’asie et d’Afrique venaient participer à cette danse qui se poursuit chaque année en Californie et aux quatre coins du monde grâce à des personnes qui s’y sont formés.

Anna Halprin Planetary Dance

POUR ALLER PLUS LOIN

- Découvrez l'article de Joanne Clavel, chercheuse au CNRS, et Camille Noûs : Planetary Dance d'Anna Halprin, Étoile d’une constellation kinesthésique et écologique.

- Découvrez la vidéo réalisée à l'occasion de la Planetary Dance de Paris 2012, projet  du CDC Paris Réseau à l’initiative du studio Le Regard du Cygne.